Award Winning Jazz Bassist

BIOGRAPHIE

“Un de nos héros actuels de la contrebasse” – Télérama

Né à Abidjan (Côte d’Ivoire), ayant grandi en Provence, Clovis Nicolas se consacre à la musique suite à des études de Philosophie à l’Université d’Aix-en-Provence. Après l’obtention de son diplôme de fins d’études au Conservatoire de Marseille en 1996, il décide de s’installer à Paris.

Dès lors, son jeu précis, chaleureux et solide, ainsi que sa flexibilité font de lui l’un des bassistes les plus demandés de la capitale. Il se produit alors avec des musiciens tels que Brad Mehldau, Michel Legrand, André Ceccarelli, Dee Dee Bridgewater, Aldo Romano, Stefano Di Battista, Bireli Lagrene ou encore les frères Belmondo. Il enregistrera avec ces derniers quatre albums, dont “Hymne au Soleil” qui a reçu trois Victoires de la Musique en 2004. Il participe également aux deux premiers disques de Baptiste Trotignon et tourne avec le trio du pianiste dans la plupart des festivals de jazz d’envergure internationale (Montreux, Marciac, Montreal, JVC Festival, Paris La Villette, Vienne, Vancouver…)

En 2003, Clovis s’installe à New York, capitale mondiale du Jazz, en tant que lauréat de la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Etrangères. Depuis, il a eu l’occasion de se produire (Jazz Standard, Blue Note, Kennedy Center, Smalls Jazz Club, Birdland, Jazz At Lincoln Center, Dizzy’s Club..) et d’enregistrer avec des musiciens tels que Peter Bernstein, Walt Weiskopf, Grant Stewart, Harry Allen, Mike Dease, Sacha Perry, Sachal Vasandani, Carl Allen, Joe Magnarelli, Jane Monheit, Frank Wess, Branford Marsalis, Curtis Fuller, John Faddis, James Williams, Kris Bowers, Elena Pinderhughes, Jeb Patton, Dan Nimmer, et bien d’autres.

En 2009, Clovis intègre la Juilliard School, dont il sort trois ans plus tard avec un Bachelor et un Master of Music, ayant étudié la contrebasse avec Ron Carter et la composition classique et l’orchestration en compagnie du compositeur Kendall Briggs. En plus de participer à de nombreuses tournées et masterclasses avec l’école (Brésil, Colombie, Japon…), il s’est vu décerner la récompense “Ron Carter Scholarship Award” en fin de cursus. A cette occasion, il s’est produit à Alice Tully Hall en compagnie de Buster Williams, Mulgrew Miller, Lewis Nash, Benny Golson et Herbie Hancock.

Depuis, Clovis continue une carrière prolifique de sideman sur scène comme en studio, ayant enregistré et tourné avec le projet interdisciplinaire de Samora Pinderhughes “The Transformations Suite” entouré de musiciens tels que Christian Scott, Marcus Gilmore, Mark Whitfield Jr, Dayna Stephens, Adam O’Farrill et Ambrose Akinmusire. Il apparait également dans le groupe “DrumBattle” dirigé par les batteurs Joe Farnsworth et Kenny Washington, ainsi que sur les récents albums de Bruce Harris (“Beginnings”), Behn Gillece (“Walk of Fire”), Uptown Jazz Tentet (“There it is”), Laurent Courthaliac (“All my Life”Album de l’Année 2016 de l’Académie du Jazz) et tourne avec ces groupes dans le monde entier (Chine, Uruguay, Mexique, Corée du Sud, Angleterre…).

En plus d’un emploi du temps occupé en tant que sideman, Clovis dirige son orchestre qui a sorti deux albums sur Sunnyside Records. Le premier, “Nine Stories”, présentant un sextet élaboré autour de compositions originales, a été sélectionné parmi les “Meilleurs Albums de l’Année 2014” dans DownBeat Magazine. Son second album, “Freedom Suite Ensuite,” sorti en janvier 2018 aux cotés du batteur Kenny Washington dans une formule réduite mettant plus en valeur la contrebasse, s’est vu décerner un “CHOC Jazz Magazine” ainsi qu’un “Indispensable” JAZZ NEWS Magazine, en plus d’être “Album de la Semaine” sur FIP RADIO.

Né à Abidjan (Côte d’Ivoire), ayant grandi en Provence, Clovis Nicolas se consacre à la musique suite à des études de Philosophie à l’Université d’Aix-en-Provence. Après l’obtention de son diplôme de fins d’études au Conservatoire de Marseille en 1996, il décide de s’installer à Paris.

Dès lors, son jeu précis, chaleureux et solide, ainsi que sa flexibilité font de lui l’un des bassistes les plus demandés de la capitale. Il se produit alors avec des musiciens tels que Brad Mehldau, Michel Legrand, André Ceccarelli, Dee Dee Bridgewater, Aldo Romano, Stefano Di Battista, Bireli Lagrene ou encore les frères Belmondo. Il enregistrera avec ces derniers quatre albums, dont “Hymne au Soleil” qui a reçu trois Victoires de la Musique en 2004. Il participe également aux deux premiers disques de Baptiste Trotignon et tourne avec le trio du pianiste dans la plupart des festivals de jazz d’envergure internationale (Montreux, Marciac, Montreal, JVC Festival, Paris La Villette, Vienne, Vancouver…)

En 2003, Clovis s’installe à New York, capitale mondiale du Jazz, en tant que lauréat de la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Etrangères. Depuis, il a eu l’occasion de se produire (Jazz Standard, Blue Note, Kennedy Center, Smalls Jazz Club, Birdland, Jazz At Lincoln Center, Dizzy’s Club..) et d’enregistrer avec des musiciens tels que Peter Bernstein, Walt Weiskopf, Grant Stewart, Harry Allen, Mike Dease, Sacha Perry, Sachal Vasandani, Carl Allen, Joe Magnarelli, Jane Monheit, Frank Wess, Branford Marsalis, Curtis Fuller, John Faddis, James Williams, Kris Bowers, Elena Pinderhughes, Jeb Patton, Dan Nimmer, et bien d’autres.

En 2009, Clovis intègre la Juilliard School, dont il sort trois ans plus tard avec un Bachelor et un Master of Music, ayant étudié la contrebasse avec Ron Carter et la composition classique et l’orchestration en compagnie du compositeur Kendall Briggs. En plus de participer à de nombreuses tournées et masterclasses avec l’école (Brésil, Colombie, Japon…), il s’est vu décerner la récompense “Ron Carter Scholarship Award” en fin de cursus. A cette occasion, il s’est produit à Alice Tully Hall en compagnie de Buster Williams, Mulgrew Miller, Lewis Nash, Benny Golson et Herbie Hancock.

Depuis, Clovis continue une carrière prolifique de sideman sur scène comme en studio, ayant enregistré et tourné avec le projet interdisciplinaire de Samora Pinderhughes “The Transformations Suite” entouré de musiciens tels que Christian Scott, Marcus Gilmore, Mark Whitfield Jr, Dayna Stephens, Adam O’Farrill et Ambrose Akinmusire. Il apparait également dans le groupe “DrumBattle” dirigé par les batteurs Joe Farnsworth et Kenny Washington, ainsi que sur les récents albums de Bruce Harris (“Beginnings”), Behn Gillece (“Walk of Fire”), Uptown Jazz Tentet (“There it is”), Laurent Courthaliac (“All my Life”Album de l’Année 2016 de l’Académie du Jazz) et tourne avec ces groupes dans le monde entier (Chine, Uruguay, Mexique, Corée du Sud, Angleterre…).

En plus d’un emploi du temps occupé en tant que sideman, Clovis dirige son orchestre qui a sorti deux albums sur Sunnyside Records. Le premier, “Nine Stories”, présentant un sextet élaboré autour de compositions originales, a été sélectionné parmi les “Meilleurs Albums de l’Année 2014” dans DownBeat Magazine. Son second album, “Freedom Suite Ensuite,” sorti en janvier 2018 aux cotés du batteur Kenny Washington dans une formule réduite mettant plus en valeur la contrebasse, s’est vu décerner un “CHOC Jazz Magazine” ainsi qu’un “Indispensable” JAZZ NEWS Magazine, en plus d’être “Album de la Semaine” sur FIP RADIO.

Clovis Nicolas est membre du jury de la Recording Academy (les “Grammy Awards”), membre du BMI Composition Jazz Workshop co-dirigé par Andy Farber et Ted Nash, ainsi que membre de la SACEM en qualité de compositeur/arrangeur/improvisateur et en contrat d’édition avec Woof Music USA (WTPL France). Sa contribution cinématographique inclut une apparition sur la bande originale du film “Whose Streets?” composée par Samora Pinderhughes.

SUBSCRIBE TO OUR Newsletter

SIGN UP FOR OUR NEWSLETTER & GET A FREE SINGLE

Join our mailing list to receive a free single from Clovis Nicolas. 

You have Successfully Subscribed!